AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Baumann ends pro cycling career
par cannondale88 Jeu 29 Déc - 4:49

» Bon plan pneus Conti GP4000S
par The Kompressor Ven 21 Jan - 16:23

» pour toi mister J
par philippe Ven 14 Jan - 21:12

» Laurent le retour
par philippe Dim 9 Jan - 8:03

» Samedi 8/1
par The Kompressor Sam 8 Jan - 21:53

» Il est arriver.......
par The Kompressor Ven 7 Jan - 14:42

» bonne année bonne santé et bon vélo!!
par philippe Lun 3 Jan - 8:13

» Sortie digestive
par DECAT1 Ven 31 Déc - 20:40

» Bilan de la saison 2010
par The Kompressor Jeu 30 Déc - 21:33

» semaine 20 decembre
par Stef Sam 25 Déc - 21:40

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Lun 5 Avr - 5:56
Liens

Partagez | 
 

 [Bosses 2009] Ma course...

Aller en bas 
AuteurMessage
The Kompressor
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 1994
Date d'inscription : 22/08/2008
Age : 44
Localisation : Dromel

MessageSujet: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 10:09

Dès le sas de départ, je me retrouve séparé de mes coéquipiers. Stane et Ch'tophe sont dans le sas des prioritaires. Dan et Yvan ne m'ont pas suivi dans le "sas du bas" (celui qui est près des arbres... c'est plus pratique pour faire son petit pipi d'avant course ). Bizarrement, tout le monde est dans le sas du haut, du coup je me retrouve très proches de la barrière de départ.
Dès que les "prios" s'élancent, on sent une tension dans le groupe, quelques sarcasmes (et plus si affinités) fusent à l'adresse des deux Ciotadains qui attendent sagement qu'on leur donne l'autorisation de partir.
Allez, top départ!!! Je pars dans les premiers non-prios, et dés la descente vers le Rd Point de la piscine de Luminy, je suis déjà à fond, prenant pas mal de risques en zigzaguant, en empiétant sur la voir de gauche... mais je sais que ce n'est qu'à ce prix que je me retrouverait dans les "bonnes roues". Au Rond point de Luminy je déclenche mon chrono, et j'avale la portion de Vaufrèges sur le grand plateau à des vitesse hallucinantes (30 Km/h là où je suis à 18-20 d'habitude). Je conserve ce braquet de mammouth jusqu'au second virage de la Gineste, doublant pas mal de monde (dont des prios). A mi-Gineste j'ai un point de côté qui m'oblige à mouliner davantage, avant de relancer vigoureusement sur la dernière portion de faux plat, ce qui me permet de basculer avec un bon petit groupe (entre temps, dépassé Stane, sans m'en apercevoir... l'inconvénient d'avoir tout le monde en maillot blanc des Bosses).
Dans la descente, je reste à l'abri pour récupérer. Au loin, nous voyons la tête de course (avec la voiture ouvreuse). A l'approche du plongeon sur Cassis je prends la tête du groupe histoire de faire la descente sans être gené. Avec 2 gars nous nous relayons jusqu'au pied de Belle-Fille. A cet instant, ma moyenne horaire des de 35,5 Km/h (32 Km/h l'an dernier!). Je me dis que je suis parti un peu vite, donc je m'efforce de gérer sans trop me faire distancer. En fait, cette côte sera à l'image de toutes les autres : moins bon grimpeur que les autres, ils me prennent une centaine de mètres dans le "dur", et je m'arrange pour mettre du braquet sur le final pour basculer avec eux. A 500m de Belle-Fille, je double un gars qui a 2 jambes artificielles en carbone... putain, chapeau mec!
Descente vers La Ciotat, un petit groupe "intéressant" est 50 mètres devant moi, je les reprends dans le 1er enchainement rapide droite-double gauche-droite et me cale dans les roues. Je resterai planqué sagement jusqu'au pied de Ceyreste. Là, mon compteur indique encore plus de 34 Km/h. Sur le bord de la route, j'aperçois un 1er incident, un cycliste qui s'est pris dans la roue... la chaine antivol d'une moto!!! Les boules!
La montée de Ceyreste est clairement le terrain qui m'est le moins favorable. Gros %, ça ne pardonne pas quand on emmène 92 Kg sur la selle. Là encore, je gère la partie dure (jusqu'au ravito), et profite des portions plus planes et des lacets pour refaire mon retard. A 500m du sommet, à 27-28 Km/h et avec l'aide de 5-6 mecs, nous revenons sur un gros groupe qui se forme au Grand Caunet.
Je reste dans les roues sur le plateau de La Bégude. Il y a quelques mecs qui roulent fort devant, dont 2 gars de Sanary, et une féminine "crevette" (la n°22) sacrément efficace avec des jambes aussi épaisses que mes bras. ça relaie pas mal, et comme j'ai un peu récupéré et me sens en forme, je participe à l'effort collectif. Dans l'espoir d'un hypothétique retour sur Ch'tophe, mais aussi pour me placer avant la descente vers Cuges. La tête dans le guidon, en position aéro, je ne donnerai pas le moindre coup de frein, prenant (avec le recul) des risques inconsidérés. J'en oublie parfois qu'un vélo n'a pas l'adhérence d'une moto ... il semble d'ailleurs qu'il y ait eu un gros crash à Cuges). En tout cas, à l'arrivée au village, je suis en 2è position du groupe derrière un Sanary-Boy. Sur un mini faux plat nous creusons même un trou conséquent sur le reste du groupe (30, 40, 50 personnes... j'en sais rien, me suis pas retourné assez longtemps pour compter), mais nous décidons de les attendre. Leur aide me sera précieuse dans l'ascension rapide (tout sur le grand plateau et à plus de 25 Km/h) du col de l'Ange (où une dame semble s'être fait mal en tombant das le fossé). Là haut, je cherche la grande silouhette de Stef qui me crie "Joël, il est pas loin, il est pas loin!!!". Du coup, je reprends la tête du groupe je à nouveau je fais la descente à fond! Sur le bord de la route, il semble y avoir eu un petit accident : 2 voitures sont arrêtées en warnings, et un vélo a "la roue en 8". Mais je n'ai pas le temps de m'attarder, je me cale derrière une Skoda Fabia en lui gueulant dessus "plus vite, plus vite!!!!". Je poursuis l'effort en solitaire et en "trainant la caravane" presque tout seul jusqu'au ravito de Gémenos. En effet, connaissant Ch'tophe je sais que c'est là mon seul espoir : qu'il s'arrête au ravito et se retrouve isolé!
Quand j'arrive au ravito... personne! Moi, je dois m'arrêter pour faire de l'eau en tout cas. Je dois être le premier de la journée à le faire, ils ont l'air surpris Le groupe qui me suivait ne m'attend pas en tout cas. En me rendant mon bidon, la jeune fille me dit "allez, il faut les rattrapper". Je lui réponds avec un sourire carnassier "je vais les bouffer" Bon, maintenant faut le faire. Un petit sprint et je les reprends juste au pied du col de l'Ange, que je grimperai dans les roues. Au sommet, Stef me tend un bidon... que je refuse, pas de bol je viens juste de remplir le mien Et il me crie "il est à moins de 2 minutes!". Alors "IL", évidemment, c'est Ch'tophe. Parti en prioritaire, bénéficiant des meilleures roues, il est désormais presque accessible. Avec mon petit groupe d'une vingtaine de coureurs (les autres ont bifurqué versles grands parcours), nous montons rapidement la côte des Bastides. Les 5-6 meilleurs grimpeurs s'échappent dans la première partie et rejoingnent 2 coureurs isolés qui étaient devant. Profitant de la descente de ND des Pieds-noirs puis du faux-plat montant qui suit, je parviens à basculer au sommet avec eux et... quelle n'est pas ma surprise : Ch'tophe est là, dans mon groupe. Nous l'avons repris!
Une petite tape amicale sur la fesse gauche histoire de lui signaler ma présence, puis nous faisons la descente côte à côte jusqu'à l'embranchement vers Roquefort. Là sur cette route sinueuse, je préfère être seul en tête pour pouvoir mieux négocier ces virages aveugles. Faut dire que je la connais par coeur cette route, elle fait partie de mon "circuit étalon" que je fais 20 fois par an!!! Du coup, je peux entamer la remontée vers La Bédoule avec quelques mètres d'avance, comme la semaine dernière Le groupe se reforme vite mais on sent que tout le monde a les jambes dures, car personne n'ose vraiment attaquer. Le revers de la Gineste fait peur. A l'amorce de la descente sur Cassis, je me positionne à nouveau en tête. Sans trop réfléchir, car maintenant que j'ai Ch'tophe dans la roue, ce n'est pas forcément une bonne tactique. Mais j'ai les jambes qui crient tellement fort que je n'entends plus mon cerveau . Un petit merci au passage au cycliste non engagé sur la course qui m'a pris les relais sur la portion rectiligne entre la garde de Cassis et le pied de la Gineste.
Nous y voilà, le juge de paix : le revers de la Gineste. Si Ch'tophe me distance, il gagne. Si je l'accroche, ça se finira au sprint... ou main dans la main. On n'imagine pas d'autre issue. Dès le pied du col, Ch'tophe semble plus facile. Mètre par mètre, il creuse un écart. Incapable de me mettre en danseuse, je mouline et essaie de limiter les dégats. Sur le final, j'envoie du braquet pour récupérer quelques coureurs, qui me ramenent sur Ch'tophe à Carpiagne. Un petit vent s'est levé, du coup le reste de l'ascension se fait groupé, personne n'osant affronter le vent, excepté un triathlète puissant mais téméraire qui reviendra vite dans les roues.
Sommet de la Gineste, terminus, tout le monde descend!!! Certains mieux que d'autres En fait, c'est sur cet improbable terrain, la descente, que Ch'tophe va céder. Bien qu'ayant basculé avec quelques mètres de retard, en prenant les virages serrés à vitesse plus élevée que la plupart des autres gars, je rejoins la tête du groupe alors qu'une petite cassure s'est formée. Irrémédiablement. Quand je me retourne à Vaufrèges, il n'y a plus personne derrière moi. On dirait que la "course du VCM" est jouée Le final est classique... tous groupés dans le faux plat, entrée dans la fac de Luminy, à 200m de l'arrivée un gars accélère (il finira juste derrière moi), le triathlète aux cuisses de pilier le contre, j'essaie de prendre sa roue mais j'ai les cuisses et les mollets en feu... je m'incline et ne finirai que second de ce peloton.
Quand je passe la ligne, le chrono indique un temps inespéré de 2h48 et des brouettes... moi qui tablais sur un 3h10, c'est assez inespéré. Ch'tophe est juste derrière, et me félicite sportivement. Je peux le remercier aussi... sans l'émulation entre nous, lui le chassé, moi le chasseur, et inversement dans le revers, nous aurions dans aucun doute mis 10 ou 15 minutes de plus!
A l'arrivée, affalés comme des clodos, nous attendons nos équipiers qui arrivent les uns après les autres, avant d'aller manger sous la tente. A cet instant, je ne rêve que de 2 choses : une douche, et une sieste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane
Double vainqueur du Tour
Double vainqueur du Tour
avatar

Messages : 1176
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 51
Localisation : Pointe rouge

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 10:51

The Kompressor a écrit:
A 500m de Belle-Fille, je double un gars qui a 2 jambes artificielles en carbone... putain, chapeau mec!
C'est de la triche ça ! Le carbone ça pèse moins lourd que les os et les muscles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gokaman
Maillot de oro à Madrid!
Maillot de oro à Madrid!
avatar

Messages : 956
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 108
Localisation : Allez Endoume !!!!

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 10:57

Stéphane a écrit:
The Kompressor a écrit:
A 500m de Belle-Fille, je double un gars qui a 2 jambes artificielles en carbone... putain, chapeau mec!
C'est de la triche ça ! Le carbone ça pèse moins lourd que les os et les muscles

Ah, bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Kompressor
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 1994
Date d'inscription : 22/08/2008
Age : 44
Localisation : Dromel

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 11:02

Stéphane a écrit:
The Kompressor a écrit:
A 500m de Belle-Fille, je double un gars qui a 2 jambes artificielles en carbone... putain, chapeau mec!
C'est de la triche ça ! Le carbone ça pèse moins lourd que les os et les muscles
J'adore ton humour noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stef
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 43
Localisation : 1er de l'Etape du Tour

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 19:57

Et les temps des autres c'est quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Kompressor
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 1994
Date d'inscription : 22/08/2008
Age : 44
Localisation : Dromel

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 20:05

Stef a écrit:
Et les temps des autres c'est quoi
ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DECAT1
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel


Messages : 1586
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 20:54

Beau compte rendu de Mister J dit The compressor!!!

je rejoins sur plusieurs points:

- faire le parcours à plus de 33 km/H c'est, avec la ciculation et le circuit (quand j'y repense) de la folie et beaucoup de risque, t'as l'impression que ça va vite très vite (sauf les montées bien surs!!!). mais dans les montées c'est pas la vitesse qui t'impressionne mais c'est d'être dans le rouge aussi longtemps qui est impressionnant!!!

- dans la continuité du compte rendu de Mister J: j'ai eu des crampes au bas du col de l'Ange quand j'ai croisé GOKAMAN. Après le col de l'ange, me retrouvant seul, j'ai relaché, toujours seul dans le col des bastides, je faiblissait. Heureusement la tape amicale de mister J m'a reveillé et je me suis accroché!!! accroché!! parce que les crampes ne sont pas partis, et les jambes étaient dures!!! Mister J m'a aidé par sa présence à faire de belle descente, mais MISTER J en descente il est impressionnpant!!! dans la petite descente de Roquefort dans les gorges il a pris au groupe 100 mètres!!! pas mal ça hein??? ensuite sur la descente Gineste, peut être qu'avec la fatigue je n'ai plus voulu prendre le risque, il fallait que je passe entre deux voitures à fond la caisse, j'ai freiné, trop tard, le groupe m'a pris 50 mètres, fini, fini... la course à grande vitesse se joue ensuite à des détails!!!

- oui, avec MISTER J on peut gagner des minutes sur le ravito pour l'an prochain et peut être avec un entrainement plus ciblé!! mais bon pleinement satisfait déjà cette performance!!!

- et une pensée pour 1 ou 2 personnes qui avaient les boules hier!! oui mon père avait les boules parce qu'il n'a pas pu rouler et j'imagine que Mister S aussi !! pas facile d'être sur le bord de la route. Mais console toi MIster S tu t'en sort bien cette année avec Mister J on était imbattable, sur une autre planète!!!!!!!!!!!

- après une course comme ça, tu fais un plein d'adrenaline!!! hier toute la journée j'ai été sous tension!!! ensuite tu te refais la course, ça va vite, ça te refile une dose d'adrenaline.. bizarre...

Une très belle Journée!!!!!!!!!!!!!!!!!!un très bon souvenir!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Kompressor
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 1994
Date d'inscription : 22/08/2008
Age : 44
Localisation : Dromel

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 21:02

DECAT1 a écrit:
- après une course comme ça, tu fais un plein d'adrenaline!!! hier toute la journée j'ai été sous tension!!! ensuite tu te refais la course, ça va vite, ça te refile une dose d'adrenaline.. bizarre...
Et la nuit... j'ai dû dormir 4h cette nuit... mal aux jambes, encore trop de jus... Du coup, ce matin ma copine a mal au...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gokaman
Maillot de oro à Madrid!
Maillot de oro à Madrid!
avatar

Messages : 956
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 108
Localisation : Allez Endoume !!!!

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 21:05

The Kompressor a écrit:
DECAT1 a écrit:
- après une course comme ça, tu fais un plein d'adrenaline!!! hier toute la journée j'ai été sous tension!!! ensuite tu te refais la course, ça va vite, ça te refile une dose d'adrenaline.. bizarre...
Et la nuit... j'ai dû dormir 4h cette nuit... mal aux jambes, encore trop de jus... Du coup, ce matin ma copine a mal au...

Jamais vu un mytho pareil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Kompressor
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 1994
Date d'inscription : 22/08/2008
Age : 44
Localisation : Dromel

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 21:06

... au crâne! Ma copine à mal au crâne!!! Parce que je l'ai empêchée de dormir. T'as imaginé quoi, Gokaman espèce de petit coquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gokaman
Maillot de oro à Madrid!
Maillot de oro à Madrid!
avatar

Messages : 956
Date d'inscription : 01/09/2008
Age : 108
Localisation : Allez Endoume !!!!

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 21:08

C'est "encore trop de jus" qui m'a trompé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stef
Maillot Arc-en-ciel
Maillot Arc-en-ciel
avatar

Messages : 2634
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 43
Localisation : 1er de l'Etape du Tour

MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   Lun 14 Sep - 21:18

Gokaman a écrit:
C'est "encore trop de jus" qui m'a trompé
Ouais sais surtout ton esprit mal placer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bosses 2009] Ma course...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bosses 2009] Ma course...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos Bayonne (2009-2010)
» Gamme Hoyt 2009
» TOP DE COLMAR 2009
» 2009/2010: des changements
» 2 EME GRAND PRIX D'AY CHAMPAGNE 28 MARS 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les courses (cyclosport, UFOLEP)-
Sauter vers: